Signaler un accident ou problème sur l'anneauFormulaire

Histoire de l'anneau cyclable de Longchamp - Le temps des champions cyclistes - 2/3

12 avril 2020

Histoire de l'anneau cyclable de Longchamp - 2e partie - Le temps des champions cyclistes

Suite de notre histoire en 3 parties de Longchamp. La première partie est ici

Longchamp, lieu de rendez-vous cycliste depuis 150 ans

Si Longchamp attire autant les cyclistes, ce n'est pas seulement grâce à son cadre superbe, au coeur du bois de Boulogne avec vue imprenable sur les coteaux de Suresnes et la masse sombre du Mont Valérien.

C'est grâce à son tracé. Un anneau ininterrompu de 3,58km. 2 virages, 2 lignes droites. 1 faux plat montant. C'est le seul endroit à l'ouest de Paris où les cyclistes peuvent rouler en continu et à haute intensité.

Le circuit fait le tour de l'hippodrome de Longchamp et date donc de 1857, année d'inauguration du champ de course. Le vélo, lui, est inventé par tâtonnement dans les années 1860 après l'invention décisive du pédalier par Michaux, à Paris. Immédiatement, les néo-cyclistes choisissent Longchamp pour s'entrainer [1].

Et s’affronter. A côté des courses sur route (Paris-Rouen en 1869 ; Paris-Versailles en 1871), des courses de vitesse sont organisées. Et, comme il n’y a pas encore de vélodrome, le tour de l'hippodrome fait office d'arène.

La première course cycliste officielle à Longchamp dont nous avons retrouvé la trace a eu lieu il y a 140 ans, en 1880[2] ! C’était un 20 tours, soit 72 km, et elle fut remportée par Charles Terront. Mais, des épreuves antérieures ont certainement eu lieu puisque nous savons par exemple qu’une course était programmée à Longchamp en 1877 mais qu’elle fut annulée au dernier moment en raison de fortes pluies qui rendirent la piste impraticable[3]. Au début des années 1880, les courses de vitesse à Longchamp ont lieu tous les ans et s’imposent comme « l’épreuve capitale de l'année, qui attirait des milliers de spectateurs au Bois de Boulogne »[4].

Charles Terront, vainqueur de la première course officielle à Longchamp en 1880 et futur vainqueur du premier Paris-Brest-Paris (Source : gallica.bnf.fr)

Terront en 1894

Les championnats de France de vitesse à Longchamp

Afin de promouvoir ce nouveau sport qu’est le cyclisme, l’Union Vélocipédique de France (UVF), future Fédération Française de Cyclisme (FFC) décide d’organiser des championnats de France de vitesse avec comme épreuve reine le 100km. Si la première édition a lieu en 1885 à Grenoble, les championnats se tiennent à partir de 1886 à Longchamp.

1889 est un tournant historique puisque pour la première fois, seules les bicyclettes sont autorisées[5] aux championnats de France et l’histoire retient qu’ils ont eu pour théâtre la boucle de 3,6km autour de l’hippodrome. Le vainqueur se nomme Charles Terront (le même qui gagnait la 1e course à Longchamp en 1880), avec un temps de 3h40 soit 27 km/h de moyenne.

Liste des champions de France de 100km (Source : gallica.bnf.fr)

Temps 2

Le Critérium des As, age d'or des courses à Longchamp

Les championnats de vitesse quittent Longchamp pour les vélodromes nouvellement construits. Mais, une autre course mythique prend le relai : le Critérium des As.

Victoire de Pélissier en 1926, rapportée dans le journal Excelsior (Source : gallica.bnf.fr)

Excelsior 1926

Créé en 1921, il réunit sur invitation les meilleurs coureurs de l’année pour un 100km, soit 27,5 tours de Longchamp. Le Critérium fait partie des grands moments sportifs de l’année et attire un très nombreux public : jusqu’à 50 000 personnes en 1933[6]. Tous les plus grands champions sont venus courir à Longchamp, citons dans le désordre les frères Pélissier, Thys, Merckx, Poulidor, Anquetil, Bobet, Coppi, Blanchonnet, Darrigade, Simpson, etc.

C’est une course dite avec entraineur donc chaque coureur est « entrainé » par un derny (une moto) ou un tandem qui lui maintient un train d’enfer. En 1949, Louison Bobet (triple vainqueur du tour de France) et Fausto Coppi (double vainqueur du tour de France) se livrent un duel d’anthologie, remporté par le Français en 1h54 soit 52,5 km/h de moyenne ! A noter que les coureurs roulaient dans le sens inverse des aiguilles d’une montre (le moulin sur la gauche) alors que l’on roule dans l’autre sens aujourd’hui (le moulin sur la droite).

Longchamp n’accueille plus de courses professionnelles depuis que le Critérium des As a été délocalisé en 1967. Mais, des courses amateurs continuent à être organisées comme le critérium de Longchamp ou la Keirin Caviar.

Critérium des As 1922. La ligne existe toujours au sommet de la route de Sèvres à Neuilly (Source : gallica.bnf.fr)

Longchamp ligne d arriv e

1922   Crit rium des As   Agence Rol XX

Critérium des As 1924 (Source : gallica.bnf.fr)

1924   Crit rium des As   Coureurs derri re tandem   Cr dits Agence Rol via Gallica

Critérium des As devant le moulin en 1924 et 1927. Le sens de circulation est inversé aujourd'hui (Source : gallica.bnf.fr)

1924   Le crit rium des As   Agence Rol via Gallica

Longchamp moulin

Critérium des As en 1932. (Source : gallica.bnf.fr)

1932 Rol


[1] GENDRY, Eugène, Sport vélocipédique : les champions français, Angers : G. Meynieu, 1891, p66

[2] GENDRY, Eugène, Sport vélocipédique : les champions français, Angers : G. Meynieu, 1891, p4

[3] BAUDRY DE SAUNIER, Louis, Histoire générale de la vélocipédie, 4e éd., Paris : P. Ollendorff, 1891, p153

[4] VIOLLETTE, Marcel, Le cyclisme, Paris : P. Lafitte, 1912, p115

[5] Les premières éditions acceptaient les bicycles. Le bicycle date des années 1860. Il a une grande roue avant à la fois motrice et directrice, et une petite roue arrière pour l’équilibre. Il est remplacé définitivement dans les années 1880 par la bicyclette qui a deux roues de même taille, avec la roue arrière motrice et la roue avant directionnelle. Le vélo tel qu’on le connait aujourd’hui est le descendant direct de la bicyclette.

[6] BIERRE, René, Le critérium des As. Match, 5 septembre 1933, p 8-9

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur.

En savoir plus